Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est des évidences qui ne souffrent aucune remise en question. Le feu brûle, la neige est blanche, les femmes urinent assises et les hommes debout.

Pourtant, force est de constater qu'il existe bien des différences entre le mâle nord-américain et le mâle français. Je ne dis pas européen parce que l'Allemand, c'est peut-être un détail pour vous, a au moins ceci de commun avec le nord-américain qu'il pisse parfois assis !

Oui, assis. En dehors des urinoirs, vespasiennes et autres pans de murs et troncs d'arbres, ça va de soi. Et ce malgré l'insulte suprême "Dude, You sit down when you pee!!" réprouvant de façon ferme tout comportement girly chez un mâle, dominant ou pas.

Bref, ce n'est pas le propos de faire ici une analyse, freudienne ou non, de l'influence de la position sur le degré de virilité, mais je me demande depuis quand et pourquoi certains assoient leur fondement tandis que d'autres s'assoient sur la tradition, sans trouver ni chiffres ni études sur ces différences tribales.

Quoi qu'il en soit, à une époque de confusion des genres, voilà qu'on veut nous apprendre à nous, les filles, à faire pipi debout. Fichtre, sacré no-man's-land et sans être pisse-vinaigre, je serais curieuse de confronter les points de vue de Nadine de Rothschild et de Luce Irigaray ... Fous rires. 

Ce n'est pourtant pas une blague, le gagdget pour chipie she-pee est en vente ici. Pas persuadée qu'il rencontre son pub(l)ic.

Ce qui soulève une autre interrogation, si les hommes s'assoient et les femmes se lèvent, qui doit désormais lever ou baisser l'abattant ? J'en perds mon protocole !

 

P

Tag(s) : #MytheOuMytho
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :