C'était en somme une jolie intelligence de femme.
Elle n'inventait rien, mais elle comprenait tout.
-
Tristan Bernard

Science

- Pourquoi diable les femelles humaines occidentales qui, dans leur jeune âge, sont souvent plus brillantes que les jeunes mâles dans les matières dites scientifiques et les mathématiques, sont, à l'âge adulte, et après des décennies de généralisation de l'éducation encore sous-représentées dans les STEM ?

- Les STEM ?

- Les disciplines centrales aux sociétés technologiquement avancées : à savoir les sciences, les technologies, l'engineering, et les mathematiques, désignées sous le vocable anglo-saxon de STEM et qui, selon certaines études, sont un indice de la capacité d'un pays à soutenir son existence et sa croissance.

- Oui, pourquoi ?

- La réponse empirique : A cause des garçons.

- Tu as une réponse plus ... scientifique ?

- Oui ! A cause des garçons.

Dans une nouvelle étude publiée par l'Université de Buffalo, des chercheurs constatent - et confirment l'empirisme : lorsque l'objectif d'une femme est d'être désirable/désirée, elle prend ses distances par rapport aux matières académiques et aux activités liées aux STEM.
L'étude, datée du 15 août 2011 est visible ici sous le titre Effects of Everyday Romantic Goal Pursuit on Women’s Attitudes Toward Math and Science, ce qui peut se traduire/trahir par Impacts sur le rapport aux maths et aux sciences des femmes investies du désir de plaire.

Pour résumer abruptement : afin de pas entrer en conflit dans des domaines socialement considérés comme masculins, et pour rester dans les shémas plus ou moins patriarcaux relatifs à la séduction et au romantisme, les femmes s'effacent en s'interdisant d'apparaître comme "intelligentes" dans ces domaines, même lorsque leurs talents ou leurs envies les y conduiraient.

En fait, si elles s'effacent, c'est parce que, l'étude le souligne, "women who deviate from traditional gender norms, such as succeeding in male-typed jobs, experience backlash for violating societal expectations." Elles subissent, ou sont habituées à voir celles qui s'éloignent des schémas traditionnels et de la norme subir le contre-coup de ces "transgressions" des aspirations sociétales traditionnelles.

- L'anathème de Claudel ? La femme n'est intelligente qu'au détriment de son mystère.

- Voilà.

Math1Math2Math3

A lire attentivement : le détail des 4 expériences qui ont été conduites.

--

Pères, à ceux qui le sont déjà et à ceux en devenir, je peux éventuellement comprendre que vous ayez du mal à vous contraindre au controversé partage des tâches, moi-même je n'éprouve qu'une inclinaison naturelle très relative envers les tâches dites ménagères, mais de grâce, accaparez-vous donc une part de cette chasse gardée traditionnellement dévolue aux mères, et participez à l'éducation de vos filles !

Apprenez-leur, sans oublier de couper le cordon, à conserver cette part de féminité qui les feront devenir femme, comme leur mère.
Mais des femmes qui grandissent sans peur de n'être pas séduisantes si elles s'affranchissent des normes et des schémas traditionnels quand leurs préférences vont aux sciences, aux technologies ou aux mathématiques.
Pour les mères de vos filles, il est sans doute un peu tard, leur père, vos beaux-pères, n'ont pas beaucoup su.

Et profitez-en aussi pour éduquer vos fils à ne pas se laisser enfermer dans les mêmes schémas que vous.
Je sais de source sûre que ce n'est pas non plus très facile pour vous de sortir de ces schémas quand vous souhaitez vous en affranchir.

Si vous ne savez pas par où commencer, découvrez l'histoire d'Hypatia d'Alexandrie, mathématicienne et philosophe, dont le père, Théon, fut un bel exemple d'homme moderne, il y a 1 600 ans ! 
Et si le destin d'Hypathia fut alors de mourir atrocement, ce n'est aujourd'hui plus une fatalité.

- Du moins dans nos sociétés occidentales.

- One step at a time...

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Politics

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :