Embruns, aka le Capitaine, nous parle depuis son tiroir de l'homo provocateur nauséabond. Entre Marc-Edouard Nabe et Dieudonné. Sans le style du premier et avec la bêtise du second.

Embruns2

La Shoah selon Embruns

Ce n'est pas la première fois que je lis des propos anti-juifs derrière ses provocations surfant sur la vague débile du "peut-on critiquer le juif et la Shoah sans encourir les foudres du complot judeo-maçonnique international". Je te rends grâce, Embruns, au moins tu ne dis pas Holocauste.

Ceux qui ont du temps à perdre parleront de sa haine de soi reportée sur une haine de l'autre. Je me fous de la psychologie de bazar et de savoir quelles sont les raisons psychologiques pour lesquelles Embruns agit de telle ou telle façon. Il n'a aucune excuse. Et surtout pas celle de crier haut et fort appartenir au Rosa Winkel.

JudeRosa_winkel

Si l'homme Gloaguen vaut sans doute le temps que je prends à essayer de comprendre, ses écrits, ses propos ne valent pas les dix minutes prises à écrire ce billet.

Ne rien dire aurait pourtant ajouté la lâcheté à la crainte qu'il m'inspire.

Les désespérés de la vie, ceux qui vouent un culte à l'extinction de l'humanité, ceux qui s'arqueboutent derrière des "ce n'est pas ce que je voulais dire" quand leurs propos sont sans équivoques, sont capables de tout. C'est même à ça qu'on les reconnait.

Update 20 juillet 2008 : Parce que ce serait intellectuellement malhonnête de ne pas parler de l'autre revers de la même pièce, Embruns c'est aussi ça.

Cela ne diminue pas la peur qu'il m'inspire. Mais elle ne m'empêche pas d'avoir confiance en l'avis d'Otir, que j'apprécie particulièrement.

La voilà nue cette part de paradoxe, d'inquiétante étrangeté et d'incompréhension. Celle que je porte en moi tout en la trouvant effrayante chez les autres.

 

Embruns

Tag(s) : #MytheOuMytho

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :