En février dernier la confirmation de ce qui était déjà une évidence est tombée : rachetée en 2012 par twitter, la plateforme de blog Posterous lancée en 2008 fermera le 30 avril 2013. Enfer, malheur et damnation !

L'errance recommence.

Entre 2009 et 2011 j'avais conservé un blog sur typepad et un sur posterous, puis au fil du temps posterous s'est imposé. J'ai donc laissé typepad à l'abandon. Le backup vers posterous était catastrophique. Posterous ne savait pas importer correctement depuis typepad. Au hasard des heures creuses entre chien et loup j'ai importé manuellement quelques billets. Mauvaise expérience utilisateur.

J'aime écrire, mais pas être contrainte par les copier/coller mécaniques, les remises en pages et les importations manuelles des photos. J'ai alors plus ou moins fait une croix sur des archives exhaustives.


Le droit à l'oubli se mue en une sorte de sélection naturelle quand les plateformes se superposent, comme des strates de roches érodées peu à peu par la pluie et le vent.
Les écrits aussi parfois s'envolent.

J'étais donc prête à repartir encore une fois de quasiment rien. Oui, mais où ?

Et pourquoi ne pas nager à contre courant des Tumblr et autres WordPress, et essayer overblog ?

J'ai triché, je connaissais déjà de loin l'admin blog d'un OverBlog qui n'est pas le mien.
Elle me semblait fluide pour démarrer. A l'usage, elle l'est vraiment.

Voyage immobile, migrer de Posterous vers OverBlog

Un coup de folie, j'ai tenté la migration ! A peine le temps de croiser les doigts et de réfléchir à ce que je ferai(s) si ça ne marchait pas.

  • 15 mn d'attente pour un export automatisé depuis Posterous - qui a mis en place un backup rapide et fiable, cette fois.

  • 5mn d'attente pour un import complet vers OverBlog.

Pas eu le temps de réfléchir. Quelques minutes après le début de l'import, tous les billets de Mobilis In Mobile qui se trouvaient sur Posterous avaient retrouvé leur case sur OverBlog.

Un bidouillage de CNAME plus tard et les liens anciens retrouvaient vie.

Un bidouillage dans le code du thème choisi (je les ai tous essayés) et ce blog ressemblait, en version améliorée, à ce qui existait sur Posterous.
Voilà 1 heure bien employée !

Restaient les détails. Et là tout n'a pas été aussi rapide.

Parce qu'il y a bien évidemment des points d'amélioration dans cette migration vers une plateforme encore en beta.

  • overblog a cette fâcheuse manie de classer tous mes billets importés en "uncategorized" et proposait donc une catégorie oxymoronesque et absurde nommée "uncategorized" !

  • Ce ne serait pas grand'chose s'il existait une possibilité de traiter les tags/catégories en bulk, mais ce n'est pas prévu. Ou alors je n'ai pas trouvé. Il m'a donc fallu reprendre à la main chaque billet.

  • Les tags/catégories n'apprécient pas le mot "ou". Le code est chatouilleux, fier et susceptible. J'avais une catégorie "Mythe ou Mytho" qui ne donnait aucun résultat dans la recherche alors que la catégorie annonçait 29 billets. Un éclair de génie plus tard et 29 clics pour traiter chaque billet un par un, je la transforme en MytheOuMytho et là, ça marche.

  • Petite coquetterie personnelle, la fonction "éditer un article" n'ouvre pas le billet automatiquement dans un nouvel onglet. Cela ajoute de la frustration, ou de le faire manuellement, ou d'avoir à sans cesse re-rechercher une même liste de plusieurs billets pour traiter chaque billet manuellement.

  • Et pour finir, la gestion des images mériterait des possibilités plus importantes. Insérées dans le texte, pas de possibilité de les centrer sauf à bidouiller le HTML et intégrées dans une nouvelle section, impossible d'en choisir la taille. Ou alors je n'ai pas trouvé.

Exceptée la perte de la possibilité de publier par email qui manquera cruellement à certain(e)s, voilà pour l'essentiel des mauvaises surprises qui vous attendent si vous migrez vers OverBlog. Ce qui, j'en conviens, est peu de chose au regard du confort de la plateforme

Voyage immobile, migrer de Posterous vers OverBlog

Parce qu'il y a bien évidemment des points de grande satisfaction dans cette migration.

Cela tient en un mot : simplicité. En deux, simplicité et intuitivité. En trois : simplicité, intuitivité et ergonomie. En quatre, simplicité, intuitivité, ergonomie, instantanéité. D'accord, j'arrête !

  • L'outil de search de l'admin est vraiment efficace (contrairement à celui de Typepad, Posterous n'en avait pas dans l'admin).

  • Il est tout aussi fluide, rapide et simple de publier, programmer que d'éditer un billet déjà publié.

  • Vous aimerez ou pas, mais la composition des billets par section est un vrai plus, surtout avec le drag and drop. Cela permet ou oblige à composer, aménager, construire une page. Le retour aux sources, la dynamique en plus.

  • La gestion des paramètres est ramenée à l'essentiel, là où Typepad est devenu une usine à gaz.

  • Le choix du système de commentaires proposant entre autres le social plugin Facebook est intelligent, tout comme la possibilité de contributeurs multiples.

  • Et pour finir, l'admin est belle. D'accord c'est subjectif. Mais l'effort porté sur le design et l'ergonomie de l'admin me rendent l'exercice agréable, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps.

Je n'ai pas encore eu le temps de faire le tour de toutes les possibilités qu'offre overblog, et tout n'est pas encore complétement en place ici, mais je me sens déjà chez moi !

Ah oui, j'oubliais, non seulement la plateforme est gratuite, mais en plus, elle est française.

Paradoxalement, je ne sais pas si j'ai raison de le signaler.

Vue la suspicion anti-gratuit, parfois justifiée, qui court, peut-être devraient-ils faire payer un abonnement : comme chez le psy, pour que cela compte, il faut que cela coûte.

Et vu le climat d'auto-flagellation française en vigueur chez mes compatriotes, cela pourrait les desservir d'être français.
Ce serait dommage.

C'est un petit plaisir renouvelé que d'overbloguer sur cette grande plateforme gratuite et française qui a su évoluer et s'adapter intelligemment.

Ils sont bien sûr sur twitter, en français et en anglais.
Sur Facebook aussi, il en faut pour tous les goûts.
Et noblesse oblige, ils bloguent.

Ah, et depuis hier, il y a aussi une nouvelle application iPhone.
C'est mon iPhone qui va être content !

Voyage immobile, migrer de Posterous vers OverBlog

Comme dirait mon boucher préféré, y'en a un peu plus que prévu, j'vous l'mets quand même ?

Tag(s) : #Technology

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :