Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les personnages de ce dialogue étant réels, toute ressemblance avec des individus imaginaires, serait fortuite.
Dans le même temps, toute ressemblance avec la réalité serait également fortuite et à imputer à cette dernière.

- Jacques ? Avez-vous envoyé ce communiqué que vous vous êtes engagé à écrire pour démentir vos propos d'hier ?

- Je ne vous entends pas là, Bernadette, je crois que mon problème de surdité ressurgit par intermitence.

- Avez-vous envoyé ce COMMUNIQUE que vous vous êtes engagé à écrire pour DEMENTIR VOS PROPOS d'hier ?

- Bernadette, cessez de hurler, vous m'emmerdez à la fin ! Je pense ce que je dis et je dis ce que je pense !

- Mais, Jacques vous êtes fou ! Si ce n'est déjà fait, la classe politique entière désignera ce reniement comme une preuve de votre sénilité et non comme un acte de bravoure ! Nous savons tous que ce n'était pas une blague mais une trahison, alors pour l'amour du ciel préservez au moins les apparences !

- Ce n'est pas une trahison.
Excepté Alain, tous des rats ! Et puis on ne trahit pas ce qui n'existe plus.

- Déjà on commence à parler de vos "problèmes de santé".

- Et alors ? Je vais très bien, pas encore besoin de greffe.

- Pardon ?

- On greffe de tout aujourd'hui, des reins, des bras, un coeur. Sauf les couilles. Par manque de donneur.
Et d''honneur, je n'en manque pas !

- Jacques, vous n'avez plus toutes vos facultés de raisonnement !

- Oh ça va ! "Humour corrézien entre républicains qui se connaissent de longue date", ça vous conviendrait à tous là ?
L'honneur serait sauf ? Mais vous ne m'empêcherez pas de penser que ...

Correzehumour

- Jacques, pour l'amour du ciel !

- M'en fous, si vous continuez à m'emmerder, je recommence à compter les signatures aux prochaines cantonnales !
En fait ce n'est pas seulement vous qui m'emmerdez, tous autant que vous êtes, c'est moi qui m'emmerde. Je m'emmerde, vous le comprenez ça ?
Alors, j'ai décidé de m'amuser un peu. Vous devriez aussi parfois, Bernadette.
Bière, choucroute pour ce soir, ça ne fera pas un peu trop gauche ?

- Arrêtez votre cinéma, Jacques !

- Et si on jouait au chat avec Sumette ?

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Actu, #Politics

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :