Voir les précédents Contes de campagne.

1. La semaine des protagonistes

Extrême Droite

  • Carl Lang, Union de la Droite Nationale
    La semaine dernière il était certain de les avoir pour le vendredi 16 mars. Cette semaine, il n'en est plus sûr. Pour qui roule le vendeur de peau d'ours ? C'est ce que se demande Jean-Christophe Cambadélis, PS qui se fend d'un étrange billet.

  • Marine Le Pen, Front National 
    Il y a fort à parier qu'elle les a sans doute déjà... à plus plus ou moins 40 près !
    En meeting dimanche 4 mars à Marseille,
    "Comme disait Hannah Arendt, seule la tradition fait les peuples" clame-t-elle avant de se définir comme une "protectrice" de la Ve République.
    "C'est dans le vide de la pensée que s'inscrit le mal" ecrivait aussi Hannah Arendt.
    C'est aussi ça la démocratie : le devoir d'accepter, sans sortir un Kärcher mais avec la nausée, que Marine Le Pen danse la valse brune et cite Hannah Arendt, philosophe juive allemande exilée aux Etats-Unis sous le nazisme.
    La démocratie c'est aussi le droit d'inviter ses concitoyens à ne pas voter Marine Le Pen, "une menace à partir du moment où elle réduit des hommes ou des femmes à des catégories."


 

Droite

Centre

Gauche

  • François Hollande, Parti socialiste
    Semaine chargée en attaques et phrases assassines. La routine de campagne ?
    Une annonce qui fait le buzz dans Paroles de candidats #pdc :
    Une tranche d'imposition à 75%. Quel en est le sens ?

    Voir l'émission.
    Le 3 mars, meeting à Dijon avec 20 mn de retard.
    Et une occasion ratée par ses détracteurs qui vendraient père et mère pour un bon mot en déclarant "Le mou tarde à Dijon". J'ai entendu pire mais guère mieux.
    Voir le discours.

  • Eva Joly, Europe Écologie Les Verts
    Pas grand chose, pas d'insulte cette semaine. ça repose. Mais cela inquiète son camp.
    Si elle n'a plus d'atouts dans sa manche pour relancer sa campagne, en voici un pour booster le vote écologiste et limiter des perturbations environementales. Cadeau. De rien.

  • Jean-Luc Mélenchon, Front de gauche
    Un soutien Grec, celui d'Alexis Tsipras, membre du Parlement Grec, président du parti de gauche Synapismos et leader de Syrisa, coalition de la gauche radicale.
    Aucun lien de cause à effet, il râle. Ce n'est pas nouveau et il n'a pas complétement tort.
    Une dernière petite mélanchonnerie pour la route ? "ça suffit d'opposer les français les uns aux autres à cause de leur religion, foutez-nous la paix."
     

Extrême Gauche

  • Nathalie Arthaud, Lutte ouvrière
    En meeting le 3 à Nancy elle a trouvé sa voie/voix : "la justice fiscale serait de supprimer la TVA". « Le moment de la révolte viendra. Et il faut pour cela qu’ils (les travailleurs) sachent quoi faire et comment renverser le patronat. L’avenir n’est pas dans les urnes », affirme la camarade Arthaud. L’objectif est clair. La feuille de route l’est un peu moins.

  • Philippe Poutou, Nouveau Parti anticapitaliste
    Pas grand chose de nouveau.
    Un petite phrase."
    Si lui (ndlr: Nicolas Sarkozy) c'est le candidat du peuple, moi je suis le candidat du CAC 40".
    Si vous êtes FN ou UMP; sachez-le Philippe Poutou ne vous serrera pas la main.
    Invité jeudi 1er dans Parole Directe sur TF1, il a l'oeil qui frise quand il veut redistribuer la fortune de Martin Bouygues. 

Ils nous ont quittés la semaine dernière

  • Aucun(e) candidat(e) à la mer la semaine dernière.
    Chacun(e) semble s'accrocher à sa bouée plus ou moins gonflée aux 500 signatures.
    Mais ça rame.

    2. Les annexes

    Mention spéciale de la semaine

    _____________________________

      Le transfuge de la semaine
      _______________________ 

      • RAS

      _________________________________________________________________________

        Le conte de la semaine : Les 2 cousins savoyards
        _________________________________________________________

        Sarkozy_hollande

        François Hollande et Nicolas Sarkozy, rivaux pour l'Élysée, seraient cousins, avec pour ancêtre commun un modeste paysan savoyard du XVIIe siècle, un certain Claude Labully-Burty, de Saint-Maurice-de-Rotherens, petit village aux confins de l'Isère, de l'Ain et de la Savoie, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry, révèle le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot dans la nouvelle édition de son livre Le Tout-politique, opportunément publiée cette semaine.

        Décidément, rien ne nous aura été épargné dans cette campagne cousinicide qui ressemble de plus en plus à Clochemerle.

          _______________________

          Le site et la photo de la semaine
          __________________

          Dans un email un peu outré et beaucoup en dehors des pompes de Facebook, Fleur Pellerin a pris son baton pour se plaindre d'un certain favoritisme en faveur du pas encore candidat Sarkozy à la sortie d'une timeline un peu trop parfaite. Ce à quoi un responsable de Facebook répondit : "Les équipes de Nicolas Sarkozy utilisent les mêmes outils que ceux qui sont à la disposition de tous les candidats qui le souhaitent".

          On comprend mieux à quoi étaient occupés ceux qui auraient pu s'occuper de la Timeline de François Hollande sur Facebook, toujours en gestation.
          Ils créaient la "vraie timeline", un site parodique qui reprend tous les codes de la timeline Facebook, mais avec un choix d'événements qui réécrivent l'histoire de façon nettement moins favorable au désormais candidat Sarkozy : http://lavraietimeline.fr/

          Fut un temps les colleurs d'affiche s'affrontaient à coup de collages, décollages et baston si affinité. Aujourd'hui ce sont les colleurs de timeline qui s'affrontent virtuellement à coups de poids des mots et de chocs des photos. O tempora, O mores. 

          Timeline

          Question : Une timeline de propagande en majesté fait-elle gagner plus de voix qu'une timeline d'opposition en fait perdre ?

           

          3. Les petits candidats sans micro

          • François Asselineau, président du parti politique Union Populaire Républicaine
            Avec ses 0 minute d'antenne, le CSA lui donne raison : les médias doivent rendre compte en urgence de la candidature de François Asselineau.
            Il n'intéresse personne, jusqu'au moment où les ayant droit risquent de s'intéresser à lui : attention à l'utilisations d'images sans les droits ...
          • Calixthe Beyala, écrivaine française d’origine camerounaise, candidate de la diversité
            RAS. Mais vraiment rien.
          • Yves Bontaz
            RAS. Mais vraiment rien
          • Gérard Borgia, président de Ensemble pour la France
            RAS. Mais vraiment rien
          • Jacques Borie, président de Europe Démocratie Espéranto Liberté
            Un homme qui apprécie Hubert Félix Thiéfaine. ça nous fait un point commun, à défaut d'un programme éponyme.
          • Gilles Bourdouleix, Centre national des indépendants et paysans
            RAS. Mais vraiment rien.
          • Patrick Bourson, Ensemble redressons la France
            Un portrait dans l'Est Eclair.
          • Alexandre Callet, France Unité
            RAS. Mais vraiment rien
          • Renaud Camus, parti de l'in-nocence
            RAS. Mais vraiment rien.
          • Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès
            Un conseiller général du Cantal explique pourquoi il lui a donné son parrainage.
          • Patrick Cosseron de Villenoisy, parti royaliste Alliance royale, tendance légitimiste
            RAS. Mais vraiment rien
          • Gaspard Delanoe, personnage fictif candidat du Pffft
            Présente en exclusivité son équipe gouvernementale dans Le Grand Webze le 23.
          • David Derrien, alias « Dédé l'Abeillaud », candidat de la biodiversité
            RAS. Mais vraiment rien.
          • Kenza Drider, avignonnaise portant le niqab
            RAS. Mais vraiment rien.
          • Gérard Gautier, président du mouvement Blanc pour la reconnaissance du vote blanc
            Où j'apprends que les habitants de Saint Brieux sont les Briochins.
          • Patrick Giovannoni, président du Parti républicain chrétien
            RAS. Mais vraiment rien
          • Brigitte Goldberg, présidente du parti LGBT Avenir-2012
            Reçoit un coup de pouce ou un coup de pied de Têtu.
          • Jean-Marc Governatori, secrétaire national de l'Alliance écologiste indépendante
            RAS. Mais vraiment rien
          • Christopher Guéna, président du parti Société nouvelle
            Lancement de "La Culture de l'Audace". Le rêve américain.
          • Stéphane Guyot, président du Parti du vote blanc
            RAS. Mais vraiment rien
          • Victor Izrael, pour relancer le Plan Cancer
            RAS. Mais vraiment rien
          • Cindy Lee, fondatrice du Parti du Plaisir
            Un petit coup de pouce du Plus pour certain(e)s candidat(e)s dont Cindy Lee.
          •  Laurent Lenne, pasteur connu pour sa participation à Secret Story
            RAS. Mais vraiment rien
          • Patrick Lozès, président du CRAN
            RAS. Mais vraiment rien
          • Nicolas Miguet, fondateur du Rassemblement des contribuables français
            RAS. Mais vraiment rien
          • Frédéric Pradelle dit « Ze Fred », candidat des cons
            RAS. Mais vraiment rien
          • Francis Rongier, candidat des retraités et des automobilistes
            RAS. Mais vraiment rien
          • Nicolas Stoquer, président du Rassemblement pour la France
            RAS. Mais vraiment rien
          • Maxime Verner, créateur de l'association Candidat à 18 ans
            RAS. Mais vraiment rien 
          • Claude Weber, parti Union élargie des seniors
            RAS. Mais vraiment rien
          • Clément Wittmann, pour donner de la visibilité aux objecteurs de conscience
            RAS. Mais vraiment rien

           

           

          Tag(s) : #Politics

          Partager cet article

          Repost 0
          Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :