- Le monde m'épuise. Sans vouloir passer pour un macho, en deux jours jamais je n'aurais autant parlé chiffons.

- Nouvelle maîtresse ?

- Très drôle. Non. Toujours la même. La vieille. La politique.

- Oh. Et on parle chiffon maintenant en politique ? Encore une pique décalée à la parité ? Tu exagères.

- Pas du tout. Ce n'est pas moi qui initie le vent de la révolte mais le monde qui ne parle plus que chiffon. En l'occurence, ça commence par le pantalon en blue-jean de Cécile Duflot. Devait-elle, ne devait-elle pas ?

- Grand débat public en perspective : Faut-il mettre ses habits du dimanche pour aller en conseil des ministres un jeudi de l'Ascension ?
Tu crois que l'appellation "Jean de Cécile Duflot" remplacera un jour celle de "Jean de Nîmes" ?

- Voilà. La transgression vestimentaire comme analyse politique. Si Cécile avait porté une jupe ou un pantalon en Super 100's, la face du Conseil des Ministres en eut-elle été changée ?

- Oui, bon, enfin, il faut relativiser, le monde n'est quand même pas devenu une grande discussion de shmate !

- Que tu dis ! Hier, c'était le tour de "Fwançois, we said you could take off the tie!"
Même Barack s'en mêle.

 

Fh

- Mais oui ! Le lien avec cet épisode du port de la cravate. Le tissu mène le monde.
Etre ou ne pas être sur son 31 ? Telle est la question.

- Pire, après leur triple A, les Français perdent-il leur classe internationale ? Mais qu'aurait donc fait George Abitbol ?

- Tu as raison, le monde est devenu un grand déballage de shmate !

- Et ce n'est qu'un début. Pendant ce temps-là, au Canada, Jean Charest s'apprête à interdire le port du carré rouge tandis que les Québécois agitent le chiffon rouge.

- Qu'à cela ne tienne, comme dirait Marie-Antoinette, mais qu'ils protestent en carré Hermès !

- Bas les masques ?

- Ou plutôt, les tissus.
Quels sont-ils, qui sont leurs réseaux. Et que se trame-t-il derrière les fils de chaîne...

 

Hermes

 

 

 

Tag(s) : #galerie de portraits, #Politics

Partager cet article

Repost 0