- Non, ça n'existe pas.

- Et pourquoi un assassin présumé, ça n'existe pas, Maître ?

- Parce que jusqu'à preuve du contraire, en France tout au moins, on est présumé
innocent !

- Jusqu'à preuve du contraire ou jusqu'au rendu du verdict ?

- Avec un minimum de chance et au moins en théorie, c'est la même chose.
L'article 9 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 prévoit que "tout homme [soit] présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable".

-
Un présumé (innocent suspecté d'être un) assassin ?
 Pardon my french, mais tout le monde, enfin nous qui ne sommes pas juristes, dit assassin présumé ou présumé assassin et nul n'est censé ignorer l'aloi.

- "Tout le monde le dit" n'est pas un argument recevable. Sans faire de juridisme obtus,
normalement on parle de suspect. Pas de présumé assassin.

- Suspect du meurtre, c'est 2 caractères de plus qu'assassin présumé. twitter rules. Au plus court, Maître, nous ne sommes pas à la cour.

- Aller au plus court conduit à des raccourcis parfois dangereux. Qu'au moins les journalistes cessent de dire "assassin présumé". Mais tout le monde s'en fout, même le président l'a dit.

Le langage fabrique les gens bien plus que les gens ne fabriquent le langage. [Goethe]

Illustration via

Rubin

Tag(s) : #galerie de portraits

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :